10 IEP, 10 associations d’éloquence, 1 Prix

Le Prix Mirabeau réunit chaque année les dix associations d’art oratoire des 10 IEP de France. Du nord au sud du pays, nous vous présentons leurs noms, le type d’activités organisées, le nombre de membre, leur slogan et leur rapport au Prix Mirabeau afin de vous en donner un avant goût avant les 19 et 20 janvier 2021.

On commence notre tour de France à l’IEP de Lille. C’est ici que naît Le Bec et La Plume en 2016. Composée d’une trentaine de membres, l’association au slogan « On ne naît pas orateur, on le devient » organise des ateliers d’entraînement à l’art oratoire chaque semaines, des formations de prise de parole dans des collèges et lycées, prépare ses membres à la Coupe lilloise et à la Coupe de France de la FFD et organise Prix Cyrano à Sciences Po Lille chaque année. Lorsqu’on leur demande ce que représente le Prix Mirabeau à leurs yeux, on nous répond : « l’occasion de réunir des étudiantes et étudiants de tous les IEP autour d’un prestigieux concours d’éloquence ! ».

On continue en s’arrêtant à l’IEP de Strasbourg, où l’association L’Ecole des Jeunes Orateurs est née en 2009. Une dizaine de membres s’investissent dans l’association au slogan « Et vous, qu’avez vous à dire ? », pour mettre en place des ateliers semestriels d’exercice à la prise de parole à destination des élèves, participer aux prix tels que FFDE, Prix Européen d’éloquence ou encore Prix Carré de Malberg, et pour organiser des procès fictifs et des joutes pour entrainer ses membres. « Soirées, soirées, soirée » nous répond-t-on quand on invoque le Prix Mirabeau.

A L’IEP de Paris, c’est l’association Sciences Polémiques, créée en 2009 et composée d’une cinquantaine de membres qui se présente avec le slogan « Parlez comme vous êtes ». Elle représente Sciences Po dans tous les concours d’art oratoire, contre les autres Grandes Écoles ou les IEP (Prix Mirabeau, Chocs, Prix Richard Descoings). Présente sur tous les campus de l’École, elle assure tout au long de l’année des formations pour les étudiants et étudiantes (dont une formations en non-mixité « L’Oratrice »), les lycéens, les associations, ainsi que des préparations aux oraux des études supérieures. Elle est également en charge du concours d’éloquence de Sciences Po, le Prix Philippe Séguin, et du concours d’éloquence à destination des élèves de première année, les Triplétades d’art oratoire. Pour Sciences Polémiques, le Prix Mirabeau est représenté en un mot : « La castagne ».

A l’IEP de Saint-Germain en Laye, c’est une soixantaine de membres qui font partie des Tribuns de Saint-Germain. Fondée en 2016, l’association qui entend « Apprendre à hurler avec les loups » tient des permanences hebdomadaires pour travailler le discours en fond et en formes. Elle organise aussi des débats parlementaires (championnat de France avec la FFDE), concours thématiques dans l’IEP, un Prix dédié à la prise de parole des femmes, et participe à la démocratisation de l’éloquence dans les lycées. « Le concours des gens qui s’écoutent parler », c’est en sept mots qu’est évoqué le Prix Mirabeau.

On continue le tour des IEP en s’arrêtant à Rennes. Fondée en 2011, l’association Le Chapitre réunit une dizaine de membres ayant pour slogan : « Notre voix, nos idées sont nos meilleures forces ». Sont organisés des ateliers hebdomadaires d’entraînement à l’éloquence – pour débutants majoritairement -, des débats parlementaires avec la FFDE, des joutes mensuelles. L’association est aussi à l’origine de l’organisation du prix Badinter au sein de l’IEP de Rennes, participe au Prix Mirabeau, aux conférences et possiblement aux plaidoiries. Elle organise aussi des joutes vidéos et initie des débats politiques en vue de la prochaine élection présidentielle en 2022. Somme toute, le Prix Mirabeau est à leurs yeux : « Un moyen de rencontrer les autres IEP et d’aller boire un coup ».

A l’IEP de Lyon, c’est l’association Sciences Porateurs, créée en 2020 et regroupant une quarantaine de membres qui se présente avec le slogan : « Faites le discours que vous rêvez d’entendre ». L’association organise des séances d’entraînement chaque semaine, des séances publiques devant les élèves de l’IEP, participe aux concours d’éloquence (Mirabeau, Jules Favre, Saint-Exupéry), s’implique dans la FFDE, porte le projet baratin, participe au concours Green Art, et met en place des séances d’improvisation. Cette année, est développée un projet d’activité ayant pour mission d’organiser une conférence avec des orateurs professionnels (avocats…). « La ligue des champions de l’éloquence » résume leur état d’esprit concernant le Prix Mirabeau.

A l’IEP de Bordeaux, Hauts Les Mots scandant « OLEMO » pour slogan, est née en 2019. Composée du quarantaine de membres, l’association propose quatre séances d’éloquence par semaine dont une axée sur la FFDE, s’engage auprès des lycées avec la participation au projet JPPJV de formations et de préparation aux concours Sciences Po et par des interventions sur la prise de parole auprès des lycéens. Haut Les Mots participe à plusieurs concours externes : chocs parlementaires (FFDE),le Prix Mirabeau, le Concours d’Éloquence du Sud, le concours Inter-Universitaire de débat de La Haye, et organise également des concours et évènements internes : La Parole Aux Femmes évènement de féminisation de la parole, Dyonisos à la barre, Pitch Perfect en tant que concours, mais aussi des apéro-débats mensuels avec l’espace culturel du campus Bordeaux Montaigne-Montesquieu, et des projets de partenariats diverses avec les associations de Sciences Po : médiations de conférences, colloques de la chaire TRENT, élection des noms de promo, galas, et des séances d’éloquence dédiées aux étudiants Erasmus chaque semestre. Ce que représente le Prix Mirabeau ? « La seconde maison de Haut Les Mots. »

C’est dans l’IEP de Grenoble que naît en 2016 ELP Eloquence Porte-Voix. Ayant pour slogan « La montagne ça vous gagne », la vingtaine de membres de l’association s’investît en participant au Prix Barnave, en organisant des formations et ateliers, en intervenant au sein de la MJC, en organisant des Table Ronde, mais aussi une « semaine de l’horreur » ! Le Prix Mirabeau en deux mots : « Un bon buffet ». Ca fait trois.

A l’IEP de Toulouse, l’association Les Tribuns ayant pour leitmotiv « S’exprimer, s’écouter, se respecter » et née en 2016, réunit une quarantaine de membres. L’association organise des permanences deux fois par semaine pour travailler la forme et le fond des discours, organise des évènements de procès fictifs, des débats parlementaires, et participe aux concours d’éloquence tels que le Prix Mirabeau. Lorsqu’il s’agit de donner leur vision du Prix Mirabeau, on nous dit : « Dépassement et don de soi, pour faire briller les yeux et impressionner les coeurs ».

Enfin, c’est à l’IEP d’Aix-en-Provence que s’achève notre tour de France. Fondée en 2019, Aix’loquence réunit une vingtaine de membres et organise des séances d’entrainement hebdomadaire à la prise de parole, contre les gestes parasites, organise des sélections pour Prix Mirabeau, le Prix Cassin, le Concours d’éloquence Quelque Chose À Dire, le Concours d’histoire sur la semaine de la mémoire. Membre de la FFDE, l’association participe à tous les évènements organisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *